Les bons matériaux pour la tuyauterie des canalisations

Dans les temps anciens, les canalisations en cuivre constituaient la majeure partie des canalisations. Les matériaux sont plus variés aujourd’hui, ce qui rend la tâche de sélection très difficile. Le choix de la bonne tuyauterie vous casse complètement la tête ? Voici quelques informations qui pourraient vous éclairer dans votre prise de décision.

Les tuyauteries en cuivre

Les tuyaux en cuivre sont les matériaux d’usage traditionnel. C’est le plus ancien matériau utilisé pour les canalisations. Elle se présente comme la référence en termes de durabilité et de résistance. Généralement, ils peuvent servir en tant que canalisation d’arrivée d’eau froide et d’eau chaude, mais aussi pour le chauffage. Ces canalisations supportent les températures les plus élevées.

Le cuivre s’apprécie des plombiers et des usagers pour son côté recyclable et ses propriétés antibactériennes. L’esthétique est également un atout non négligeable. Le seul bémol sur le tableau se trouve dans le tarif. Le coût de l’installation n’est pas accessible à tous les ménages. Sa pose requiert également la compétence d’un professionnel qualifié due à l’utilisation d’un outillage particulier.

Les tuyauteries en PVC

Ces matériaux sont adaptés pour les canalisations d’évacuation. Désormais, c’est la tuyauterie courante depuis l’interdiction d’usage des réseaux en plomb. Le premier avantage de ces canalisations réside dans sa légèreté. Il s’installe facilement avec de la colle donc très économique que le cuivre.

Le PVC se décline en deux catégories : le modèle classique et l’autre surchloré. Le dernier rivalise bien avec le matériau traditionnel. Il se trouve même qu’il est plus isolant et s’encastre malgré l’absence d’un fourreau de protection. Sa résistance aux chocs et aux produits chimiques est autant d’atouts qui vous confortent dans l’achat de ce type de canalisation. Cependant, le PVC n’est pas un produit écoresponsable et ne résiste pas à une forte pression de l’eau.

Les tuyauteries en PER

Ces tuyaux de canalisations offrent des caractéristiques plus ou moins similaires aux canalisations en cuivre. Elle sert pour la distribution d’eau, mais aussi pour les évacuations et le chauffage à basse température. Sa robustesse et son coût plus accessible séduisent de plus en plus les ménages.

Ce matériau regroupe plusieurs atouts comme sa résistance aux corrosions, son inadhérence aux dépôts de calcaire et l’isolation phonique. Néanmoins, la canalisation ne supporte pas l’eau chaude dépassant les 60° et reste sensible au moment du cintrage. Comme le cuivre, son installation requiert les compétences d’un professionnel avec l’usage d’un outillage spécifique.

Les tuyauteries multicouches

Cette catégorie fusionne les atouts des tubes en cuivre et ceux du PER. La canalisation présente trois couches distinctes composées d’une couche d’aluminium et deux en PER. L’aluminium procure une meilleure étanchéité combinée à une meilleure performance acoustique. Son atout essentiel demeure dans sa résistance aux hautes températures, la dilatation et la déformation ne se présenteront pas au rendez-vous.

Ces tubes rejoignent le cuivre en ce qui concerne les canalisations de distribution d’eau chaude sanitaire. La canalisation reste moins onéreuse que les tubes de cuivre, mais malheureusement, le poids de ces matériaux semble assez significatif. La compétence de la main-d’œuvre est également exigée dans son installation. La liaison des tubes se fait par sertissage, une innovation révolutionnaire dans le monde de la plomberie.